Les-Mercenaires-Du-Chaos

Les-Mercenaires-Du-Chaos
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Misterslam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
misterslam



Nombre de messages : 1
Age : 44
Localisation : PANAM
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Misterslam   Mer 7 Oct - 21:19

Groaaarrrr !!! merci de m'accueillir parmi vous !

Et vlan pan dans les dents ! Ma devise Very Happy

J'ai acheté une lime, quand j'en chope un je lui taille les incisives et il ne reviens pas de sitôt.

Ancien clown en 1830, moi je vous le dis en ces temps-la il en fallait de l'humour, bref, je fus accueilli un soir de novembre à la table du Duc des lombards pour amuser ses enfants. Le repas se passa convenablement, j'amusais la galerie et le Duc fut plus que généreux.
Je commençais à vouloir prendre congé lorsqu'un invité fut pris de furie et sauta vers les enfants.

"Non ! pas les petits enfants !" dis-je comme si mon naturel clownesque reprenais le dessus, c'est à dire comme si je me pinçais le nez enfin vous voyez.
Je fis obstacle de mon corps comme poussé par... une imbécilité débordante ou un courage inconscient au choix.
C'est alors que passant devant moi avec une rapidité déconcertante deux boules de poils d'1m50 se ruent sur le convive agressif et me mordent un bras qui trainait sur le passage.

Je m'évanouis.

Le bruit assourdissant du convive toussotant encore dans sa marre de sang me fit sortir de ma détresse et je pus constater à mes dépends qu'on n'arrête pas une bête dans son élan.

Le Duc me confia que je venais d'accéder au rang d'hôte d'honneur pour m'être interposé entre le convive et ses enfants. Il me pria de rester un moment a demeure afin de me reposer. Je compris bien plus tard qu'il me priait de rester afin de me garder à l'oeil.

Quelques jours passèrent et ma santé se détériorait, le Duc me prodiguait les soins nécessaires et je dus parfois réprimer mon envie insoutenable de dévorer l'un des enfants. Je n'ai plus honte de ces pensées arrachées à ma fièvre à présent, mais un soir de pleine lune je crus encore rêver lorsque j'aperçus ces mêmes boules de poils par la fenêtre courir frénétiquement dans la lande.

A présent que tout s'est apaisé chez le Duc, il me convie à sa table, me demande de m'assoir, et m'apprends une chose que je ne pourrais oublier malgré moi que dans ma tombe : les enfants m'ont mordu.
Je n'étais pas sur d'avoir bien saisi, il me répéta que les boules de poils étaient en fait la transformation des enfants. Ils m'ont sauvé la vie m'indique-t-il, et en même temps ils me l'ont volée.
C'est à n'y rien comprendre lui indiqué-je, comment ces enfants pourraient-ils m'avoir oté la vie, et à défaut de me l'avoir même sauvée ?

C'est ainsi que le Duc me confia que le convive était un espion doublé d'un vampire. La famille de cet homme est puissante et ils livrent une guerre sans merci à la famille du Duc depuis bien des siècles. Il s'était fait passer pour un précepteur pour les enfants, mais ces derniers n'ont pas été dupes. Aussi quand ils en ont eu l'occasion ils lui ont pris sa vie. Cependant j'étais sur le passage, pensant bien faire pour la sécurité de ces derniers, ils m'ont mordu dans la frénésie. Rien de personnel. Le Duc me demanda de le pardonner. Ce cher Duc me guida à travers les ans et les ténèbres et j'appris à dominer mon hôte intérieur. Mais jamais je n'oublie qui j'étais.

Quand j'y repense aujourd'hui, grand bien me pris !
Je ne regrette pas cet instant. Ainsi chaque lune naissante au coeur des ténèbres, mon corps oublie qu'il fut humain et je me pare de ce nez rouge pour amuser les petits enfants... vampires.

Et je ne leur laisse aucun répit.





MIAM !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Misterslam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les-Mercenaires-Du-Chaos :: Présentation-
Sauter vers: